Trois petits pas Trois petits pas ... Un enfant assis joue, une balle arrive, il l'attrape, elle lui échappe et pour la suivre il se lève, hésite, s'avance, vacille et se lance pour ses tout premiers pas. Mais quand il perd l'équilibre, les bras ouverts (de papa, maman) sont là à temps. Premiers pas esquissés, tremblés, premiers pas incertains. Mais premiers pas aussi vers l'homme debout, premiers pas vers l'autonomie et l'indépendance, premier départ... et premiers pas symboliques sur une terre, dans un pays, dans une ville où l'on est né.

Personnage

Qu’est-ce qu’un flip book ?

Il s’agit d’un carnet à couverture carton souple qui se tient d’une main et se feuillette de l’autre avec le pouce. Ainsi manipulé, il donne l'illusion du mouvement : les images deviennent des animations qui obéissent littéralement "au doigt et à l'oeil". Le flip book est un moyen d’expression à la fois désuet et intemporel, magique et universel, qui a inspiré de nombreux artistes, comme Keith Haring, Gilbert & George, Alain Fleischer, Virginie Barré, Sol Lewit, Andy Warhol. À mi-chemin entre le livre et le cinéma, il est parfois considéré comme un livre-objet ou un livre d'artiste. Sa magie opérant, il parle autant aux petits qu’aux grands, est accessible à tous y compris à des adultes non lecteurs ou d’une autre langue maternelle, et se positionne ainsi véritablement comme un objet universel.

Un peu d’histoire…

Le flip book tire son étymologie du verbe américain to flip over ou to flip through : feuilleter. Il est plus connu sous cette appellation que sous son appellation française de folioscope, voire de kinéographe ou feuilletoscope. Très en vogue à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, il continue d’inspirer les artistes et d’émerveiller le public. Eadweard James Muybridge, photographe américain d'origine anglaise, et Étienne-Jules Marey, physiologiste français, deviennent célèbres dans les années 1870-1880 pour leurs décompositions photographiques du mouvement de l’homme et de l’animal. Leurs travaux seront repris par les tout premiers flip books.

Biographie

Corinne Dreyfuss avait tout juste 4 ans en mai 68 et déjà, elle peignait de grandes fresques colorées… inspirée par la confiture aux fraises des bois de sa mère, s’ouvrant ainsi à de nouvelles et révolutionnaires découvertes dans l’art de peindre. Plus tard, après des études aux Beaux-Arts de Grenoble et de Mulhouse, elle abandonne la fraise des bois pour des matières plus classiques, sans lâcher pour autant pinceaux et crayons, travaillant et exposant en son Alsace natale. Après quelques révolutions autour du monde, en bateau, elle se lance dans l’illustration puis l’écriture d’albums de littérature jeunesse. Dans le même temps, toujours à la recherche de nouveaux goûts, elle grappille d’Asie en Afrique la matière de créations textiles aux motifs bigarrés et répétitifs, qu’elle poursuit désormais depuis Marseille, du côté du Vieux Port. Elle participe aussi à la conception de collections de prêt-à-porter pour enfants, détourne des objets d’intérieur, anime des ateliers artistiques en milieu scolaire et, surtout, partage avec son tout petit garçon un goût immodéré pour le rouge… et les fraises.

Bibliographie

Déjà parus :

  • Des baisers, texte de Laurent d’Arcizas, Thierry Magnier, 1998
  • Petits noms d’amour, Frimousse, 1999
  • Harry le poisson qui pleure, texte d’Anne Konik, Frimousse, 1999
  • Gros mots malpolis, Thierry Magnier, 2000
  • Brico-nature des tout-petits, Casterman, 2000
  • Je suis un âne, Frimousse, 2000
  • Doux comme du coton, Frimousse, 2000
  • Petits noms de tous les jours, Frimousse, 2001
  • En utilisant mes cinq sens, Casterman, 2001
  • Croque le croco, Frimousse, 2002
  • Cot, cot, cot, codek !, Frimousse, 2002
  • Pincemi et Pincemoi sont dans un bateau, Thierry Magnier, 2002
  • Lola-Placard, illustrations Laurent Rabès-Valton, Thierry Magnier, 2002
  • Les nénettes, Casterman, 2003
  • Ma grand-mère perd la tête, Thierry Magnier, 2004
  • Les loulous, Casterman, 2005
  • Un week-end sur deux, Thierry Magnier, 2005
  • Les bons jours, Frimousse, 2007
  • Premier jour d’école, illustrations Nathalie Choux, Thierry Magnier, 2007
  • 50 bonnes résolutions à prendre ou à laisser, illustrations Eléonore Zuber, Frimousse 2007
  • Mon ami à moi, Actes Sud 2008
  • Miam, je vais te manger, Casterman, 2008
  • Enceinte, illustrations Eléonore Zuber, éditions Frimousse, coll. Les bons trucs, 2008
  • Trois petits pas, éditions Sarbacane, 2008
  • Capucine, illustrations Camille Grosperrin, Diantre!, 2009
  • Le plus fort, Actes Sud junior, 2009
  • Cocottes, illustrations Eléonore Zuber, éditions Frimousse, coll. Les bons trucs, 2010