Dans son dernier récit, Evviva l’Italia, Bernard Chambaz nous raconte son tour d’Italie à vélo. Né en 1949, le jour du départ du Giro de cette année-là, il va 57 ans plus tard le courir seul, respectant le tracé de l’époque. 57 ans après qu’un "vieillard" du même âge ait suivi, en 1949 donc, les coureurs en cachette…Cette épopée-là, Bernard Chambaz la lit dans le Corriere della Sera, pour lequel Dino Buzzati est l’envoyé spécial de l’époque.

Ecrivain en quête de petites et grandes histoires, de paysages, de rencontres et du monde, Bernard Chambaz aime nous les raconter, voyage dans le temps et dans l’espace pour cela. Rien n’est plus facile et plus réjouissant alors, que de suivre la route sur son vélo, faire une halte à ses côtés et savourer 3 boules de glace, s’émerveiller du tapis de pétales roses qui recouvre l’asphalte, apercevoir la mer, « une flaque de mercure convexe », qui apparaît au loin au détour d’un virage, côtoyer Garibaldi ou se remémorer ses propres souvenirs comme s’ils étaient les nôtres…

Extrait de Evviva l’Italia

Voici donc le grand jour, l’étape dont je rêve depuis un an, l’étape que je redoute. Savoir que les coureurs en peloton ont mis dix heures pour en venir à bout a compté dans ma décision de courir au plus près du solstice d’été, afin d’avoir une chance de terminer l’étape avant la nuit. Bien entendu, la qualité des routes est meilleure, la qualité des pneus supérieure aux boyaux d’autrefois, les bicyclettes plus légères, mais elles ne montent pas encore aux arbres. La petite route longe le fleuve Crati. Le monde se réveille. Une femme, habillée en noir, un fichu noué sur la tête, bêche son potager. Pendant plus d’une heure, tout est facile. (…) A force de monter, on arrive à Morano, accroché au flanc de la montagne, entrouvert sur une avenue bordée de cafés avec terrasses, les chaises disposées comme à l’orchestre, les vieux et quelques moins vieux assis à l’ombre d’arbres séculaires où il serait agréable de prendre le frais. Mais c’est précisément là, à la sortie de Morano, que la route monte pour de bon. De loin, la montagne à escalader fait penser à un mur, et on se demande où diable la route va passer, et puis c’est toujours la même histoire, elle se fraie un chemin avec des lacets, un chemin magnifique qui à 12 km/h tapissé de coquelicots me conduit vers Mormanno. Dans un virage à angle droit, j’ai la vision fugitive des longs murs de l’église. Sur la place, deux femmes bavardent devant les panneaux électoraux.
J'en suis à quatre-vingt-dix kilomètres. Il ne m’en reste donc plus que deux cents. C’est la version optimiste et je m’y tiens fermement malgré des pancartes qui ne semblent pas tenir compte des deux ou trois kilomètres où on aurait pédalé en vain, comme dans une contrée imaginaire…

Une amitié

Au travers de ses romans, récits et poésies, le thème du voyage traverse de façon profonde l’œuvre de Bernard Chambaz et résonne comme une façon d’aller à la rencontre de soi et des autres. Et il en est des rencontres, dans la vie comme pour les personnages de romans : certaines, elles sont rares, vous ravissent et vous émerveillent. C’est au cours d’un voyage à Vladisvostok dans l’extrême-orient russe, que Bernard Chambaz fait la connaissance de Jean-Pierre Spilmont, écrivain-romancier, poète-essayiste, qui vit actuellement en Savoie. Une amitié naît fondée sur un rapport analogue au monde et qui engendre des lectures et écoutes attentives réciproques. Le Festival du premier roman 2008 était l’occasion de les partager avec les lecteurs.


Lettre de Jean-Pierre Spilmont à Bernard Chambaz


Réponse de Bernard Chambaz à Jean-Pierre Spilmont

Projets d’écriture

  • Travaille à l’écriture d’un roman historique inspiré par Benoît Leborgne « Général-comte de Boigne » (1751-1830), personnage illustre de l’histoire savoyarde.
  • Souhaite travailler l’écriture aux confins de la poésie et du récit.

Œuvres préférées de Bernard Chambaz

  • L’usage du monde / Nicolas Bouvier
  • Lettres à Lou / Guillaume Appolinaire
  • L’accacia / Claude Simon
  • Moby Dick / Hermann Melville
  • Don Quichotte / Miguel Cervantes
  • Poèmes de Fabio Scotto

Bibliographie sélective et parfois commentée de Bernard Chambaz

Récits/Essais

  • 68, co-auteur Juan Bosco Diaz de Urbaneta, photogr. Bruno Barbey, Créaphis, avril 2008
  • Evviva l’Italia, Panama, 2007 : récit de voyage qui donne envie de pédaler et de découvrir l’Italie !
  • Des nuages : de l’Antiquité à nos jours, Editions du Seuil, 2006
  • La déposition, avec Jean-Pierre Schneider aux éditions Le Temps qu’il fait, 2003

Romans

  • Kinopanorama, Panama, 2005. Roman autobiographique : « le communisme, mon père et moi ». Le regard lucide et tendre d’un fils pour son père « incorruptible ». Un livre riche et poignant.
  • L’arbre de vies, François Bourin, 1992. Premier roman lauréat au 6ème Festival de Chambéry. Prix Goncourt du premier roman.
  • L’orgue de Barbarie, Éditions du Seuil, 1995
  • La tristesse du roi, Éditions du Seuil 1997
  • Le pardon aux oiseaux, Éditions du Seuil, 1998
  • Une fin d’après-midi dans les jardins du zoo, Éditions du Seuil, 2000
  • Yankee, Panama, 2008
  • Ghetto, Éditions du Seuil, 2010

Autres
Sur la route du sel et du savoir, photogr. Tiziana et Gianni Baldizzone, Editions du Seuil, 2005

Pour la jeunesse

  • Komsomol, Editions du Seuil, 2000. Un très beau roman à plusieurs voix sur la perte d’un ami. Pour adolescents.
  • Le match de foot qui dura tout un été, illustrations de Zaü, Editions Rue du monde, 2002
  • Le tour de France sur mon petit vélo jaune, illustrations de Zaü, Editions Rue du monde, 2004
  • Petite philosophie du vélo, Milan, juin 2008

Poésie

  • Entre-temps, Flammarion, 1997
  • Echoir, Flammarion, 1999
  • Eté, Flammarion, 2005. Prix Apollinaire 2005.

Bibliographie de Jean-Pierre Spilmont

Récits/Essais

  • Jours tranquilles à Vinsobres, La Passe du vent, 2002
  • Jacques Balmat : dit « Mont-Blanc », Guérin, 2003

Romans
La traversée des terres froides, La Fosse aux ours, 2008

Poésie
Lumières des mains, Arcadia, 2005

Site

Ce portrait n’aurait pu se faire sans la collaboration précieuse de l’association du Festival du Premier roman de Chambéry. http://www.festivalpremierroman.asso.fr